• sari

    sari
    Cette envie de shooter ces images m’est venue durant l’été 2015, alors en villégiature dans un village de Corse du Sud. Frappé par la liberté dont jouissaient les enfants, j’entreprends de les photographier dans les décors naturels aux alentours du village : maquis, forêt, rivières, routes, etc. J’y ajoute aussi des ambiances, des paysages, des animaux, des scènes de la vie locale. Je photographie un réel sans détournements au plus près de mes sensations. 

    Dominique Baqué écrit à propos de Sari :

    (…) voici donc le monde solaire de l’enfance, que l’artiste capte au coeur du village de Sari d’Orcino, en Corse du Sud – la série s’intitulant d’ailleurs « Sari ». (…)

    (…) Entre mer, soleil, maisons, cavernes et forêts, c’est une allégorie de l’Eden perdu qui semble se déployer ici. Pour autant, toute part de lumière recèle son inévitable part d’ombre, et ne voir dans l’enfance que l’innocence relèverait d’une mièvre naïveté. Or il n’entre aucune mièvrerie dans les images de Christophe Beauregard. Bien au contraire : elles sont fortes, puissantes, brutes, aussi. Mais davantage encore : quelque chose sourd souvent derrière la belle apparence, quelque chose d’impalpable et de difficilement définissable, qui relève d’une menace dont on ne sait si elle va se préciser et s’actualiser, ou non. (…) »

    Exposition :

    2017 Dec. 3 au 8 avril 2018, Galerie Rue Antoine, Paris 18. Avec le soutien d'EXPOSED.

    Catalogue :

    2018   Sari, Édité par Christophe Daviet-Thery, Design Bizzarri-Rodriguez, Publié par EXPOSED.
     
  • devils in disguise

    Hulkluk, Diablozaure, Rangermysterio.... Ces sympathiques monstres sont-ils de simples enfants jouant dans les bois ? D'innocents néologismes ? Avec cette série, Christophe Beauregard tente de montrer comment les imaginaires de nos rejetons sont formatés par l’industrie des biens culturels. Portrait d’une jeunesse plurielle.

    Expositions :

    2010 Devils in disguise, TPTP Art Space, Paris

    Tirage Inkjet Baryta 315g 
    Dimensions sans cadre : 90 x 90 cm. Edition à 3 exemplaires, numéroté de 1/3 à 3/3, + 2 EA.
    Dimensions sans cadre : 50 x 50 cm. Edition à 5 exemplaires, numéroté de 1/5 à 5/5, + 2 EA. 
     
     
  • pentimento

    In Pentimento, the viewer is privy to an intimate world of regret. Shot in the homes of individuals undergoing tattoo removal, this series portrays the subject’s desire to undue their permanent act of rebellion. Beauregard commented, “While tattoos and body art are all the rage in today's society, I am interested in a discrete phenomenon: tattoo removal. An   attempt to reveal what is disappearing.” 

    Exhibitions :

    2011 Trompe le monde, solo show Galerie Briobox, Paris

    Publication :

    2012 Repentirs, Néon
  • it’s getting dark

     

    Invited to pose at my studio, I would ask these anonymous women and men to hide their faces with a piece of clothes of their choice, denying to face reality. The first photographs of this series were shooted during an artistic residency at the CENTQUATRE-Paris.

    Exhibitions :

    It's Getting Dark Centre Pompidou-Metz, du 8 mai au 31 juillet 2014
    Nuit Blanche 2016, Paris, Fr

     

     

     

  • semantic tramps


    « The report that Christophe Beauregard dedicated to the SDF is so true that it becomes fake. These men and women are actors, the stigma of lacking is made of make up, and their dirty clothes are costumes. »
    Gérard Lefort, extracted from « Misère en scène », Libération August 21th 2007. (read on liberation.fr)

    Catalogs :
    2008 Semantic tramps, 13 photographies, texte inédit d’Arlette Farge, 40 pp, Editions FILIGRANES

    Critiques and commentaries :
    2009 Dominique Baqué, L'effroi du présent : Figurer la violence, Flammarion 09-2009
    Semantic Tramps, Les Inrockuptibles n°684, page 33
    2007 Gérard Lefort, Misère en scène, Libération du 21 août 2007, Grand angle, pp. 26-27

    Analog colour print mounted on aluminium, face mounted on glossy pexiglass.
    Edited in 3 exemplaries, numbered from 1/3 to 3/3
    Scale with frame : 35,43 inches x 35,43 inches.
    Edited in 4 exemplaries, numbered from 1/4 to 4/4
    Scale with frame : 19,68 inches x 19,68 inches.
  • le meilleur des mondes ?

    False pretenses give rise to a darker truth in the Le Meilleur des Mondes ? (Brave new world?) The subjects of this series are employees, volunteers or beneficiaries of the Basiliade Association, whose mission is to help people living with HIV/AIDS cope with their disease. In an attempt to question stigmas based on first impressions, Beauregard assumed the point of view of a commercial photographer taking generic corporate headshots to transform these people into "Employees of the Month.”

    Under the make-up, pressed suits and stiff smiles, are portraits of a society in suffering. Reflecting society’s suspicion of others and the business world as a form of deadly self-realization, these photos portray the hollow societal malaise we are experiencing.

    Exhibitions :

    2012-13 Par Nature, CENTQUATRE-Paris
    2012 La nuit de l’année, RIP Arles

    Publications :

    Le Meilleur des Mondes ?, Libération Le Mag, January 2012

     

  • chirurgies

    Tirage C Print

    Dimensions sans cadre : 100 x 100 cm, édition à 3 exemplaires, numéroté de 1/3 à 3/3, + 2 EA
    Dimensions sans cadre : 50 x 50 cm , édition à 5 exemplaires, numéroté de 1/5 à 5/5, + 2 EA

    “Helped by two plastic surgeons who opened their consulting rooms for him to set up his studio, Christophe Beauregard   photographs women and men who underwent plastic surgery. Although now in peace, they had gone through a subtle   process of blurring identities.”
    Nouvelle Peau, Libération 2005

    Exhibitions :

    2009    Chirurgies, artothèque Auxerre, France
    2008    Chirurgies, Galerie L’œil écoute, Limoges, France

    Edition :

    2007     Manuel d’esthétique, 16 photos couleurs, comprend deux textes de Vladimir Mitz et de Nicolas Thély, 64 pp, Filigranes Editions

    Publications :

    2006    La chirurgie esthétique, Le Monde 2 #114
    2005    Nouvelle peau, Libération
    2004    Nicolas Thély, Série limitée Chirurgies, preview dans l’œil
  • las vegas

    Sorry, this entry is only available in Français.

  • chahut

    Durant l’été 2013 je découvre la Revue de Bergerac en écoutant l’émission Sur la route de France Culture. Tous les trois ans au Cercle Musical de Bergerac, une troupe de bénévoles et d’amateurs de tout âge crée et invente des costumes, des textes, des décors pour une revue de Music-hall tout en lumières, strass et paillettes. La journée ces bénévoles sont étudiants, actifs, en recherche d’emploi ou retraités, le soir ils se métamorphosent en chanteurs, danseurs ou comédiens amateurs.

    Intrigué par sa résistance aux codes de la production de biens culturels, je décide de contacter le Cercle Musical, qui m'ouvre ses portes. Sous la forme d’un reportage je fais poser ces hommes et ces femmes dans un cadre intime ou professionnel. Au portrait d’un acteur de la Revue, je juxtapose un détail d’un décor, d’un costume ou une ambiance de la Revue, livrant ainsi au spectateur des indices sur les personnages inventés pour le spectacle.

    Voici Chahut , ma vision de cet univers mêlant naturel et trompe l’oeil. Ces photographies ont été prises à Bergerac entre janvier 2013 et mai 2015.

    Expositions :
    2015 Chahut, La Nouvelle Galerie, Centre Culturel Bergerac,France
    Catalogues :
    2015 Chahut, 44 photographies couleur, 56 pp, Coproduction Christophe Beauregard, La Nouvelle Galerie 

    Tirage C Print.
    Dimensions sans cadre : 90 x 60 cm. 
    Edition à 5 exemplaires, numérotés de 1/5 à 5/5, + 2 EA. 

     

  • hush…hush

    A series of photographs shows paparazzi in various states of disguise – including a man in full camouflage, hiding in the undergrowth of the Bois de Boulogne.

    Exhibitions :

    Paparazzi ! Photographes, stars et artistes,
    Centre Pompidou-Metz, du 26 février au 9 juin 2014

    Publications :

    Catalogue d'exposition Paparazzi! Flammarion, 2014
    Magazine Néon, La belle planque, mars 2014